Jardin de plantes médicinales (1)

     Le temps passe si vite, j'ai du mal à suivre!

     Il y a deux semaines déjà, je voulais écrire un billet pour raconter ma visite au jardin de plantes médicinales de ma prof (de plantes médicinales), Chantal Beaulieu (jardin Herbe de Vie, St-Basile-le-Grand, QC, sur la rive-sud de Montréal et près de chez-moi).
      J'y suis déjà allée, ce n'est pas une nouveauté. Cette fois, elle m'invitait pour prendre des photos de son jardin, en plein milieu de l'été (dans mon habitude, j'y vais seulement à la fin du printemps, le jour de la plante médicinale, soit le 3ème dimanche de Juin). Les photos de cette page sont donc les miennes, prises à cette occasion. 
     Je dois dire que j'ai été très surprise de voir les molènes (Verbascum phlomoides) si hautes (aussi grande qu'une personne adulte!) Sur la photo à gauche, la molène, aussi appelée "bouillon blanc", c'est cette plante en premier plan. Émollient, anti-inflammatoire, la molène est principalement utilisée pour les soins de la gorge, des poumons ou des intestins.

     À cette occasion, j'ai fait ma première cueillette de plantes médicinales: le millepertuis (Hypericum perforatum). Le fruit de ma cueillette est maintenant dans l'huile, super préparation pour ensuite dorloter ma peau.
     Le millepertuis est l'une des plantes médicinales les plus connues et les plus faciles à se procurer en pharmacie ou dans les épiceries de produits naturels. Il est connu pour ses effets antidépresseur, calmant et pour les soins de la peau.

    J'ai commencé mes cours d'herboristerie à l'Académie Herboliste en automne 2007, cours que j'ai interrompu au printemps 2009 suite à la naissance de ma première fille et que je n'ai pas encore repris (je viens d'accoucher de ma seconde fille).
    Chantal a commenté: «Il était temps [que tu fasse ta première cueillette de plantes médicinales]!» et avec raison. J'ai débuté mes cours d'herboristerie à
     Par contre, je garde un pied au jardin et pour les plantes que je connais, elles remplacent entièrement toute médication! Pour les soins de la peau, des rhumes, troubles digestifs ou troubles du sommeil, j'ai désormais une armoire remplis de plantes médicinales séchées, ou des huiles dans lesquelles ont macérées des plantes, ou des teintures (concentré liquide de plantes médicinales dans un solvant comme l'alcool, le vinaigre de cidre de pomme ou la glycérine végétale). 
     Je fais aussi mes propres crèmes hydratantes, mes savons, baumes pour les lèvres... à base de produits naturels et de plantes médicinales.

     La photo de cette merveilleuse fleur orange, c'est l'une de mes préférées, le calendula (Calendula officinalis). Elle est connue comme cicatrisante, antifongique, antivirale et anti-inflammatoire. Elle agit aussi sur le système lymphatique.
     Je n'ai pas encore fait la liste des plantes médicinales que j'aimerais cultiver éventuellement, mais il est presque certain que le millepertuis et le calendula s'y retrouveront!

     J'espère que vous apprécierez ces photos du jardin de ma prof, en attendant que je commence mes propres expériences de jardins. Pour voir plus de mes photos, rendez-vous sur ma page de Demielune.DeviantArt

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire