Documentaire: Awakening the Dreamer


     Le dernier documentaire (en anglais) qu'il m'a été donné de regarder (sur Vimeo)


     Chaque partie est environ 45 minutes. Traduction du titre en français: « Le réveille du rêveur: changer le rêve ».
     Le film s'ouvre sur la légende de l'aigle et du condor. L'aigle représente la créativité humaine, qui a su utiliser le savoir scientifique et technologique pour grandir dans le confort matériel, alors que le condor symbolise les groupes plus spirituels, qui sont plus orientés vers le "sacré" de la nature et qui voient les connectivités entre toutes choses. Selon la légende, un cycle se perpétue tout les 500 ans. Le dernier cycle a début à la fin des années 1400, plus ou moins dans la période de Christophe Colomb. Il a été prophétisé qu'au cours de cette période, l'aigle dominerait, puis qu'après un cycle de 500 ans, l'aigle et le condor volerait ensemble, dans le même ciel. 



     Progrès, population, pauvreté, environnement... Le progrès, la croissance économique, nous a-t-elle vraiment fait progressé, en tant qu'individu? Nous qui sommes dans le "monde des riches", sommes-nous réellement plus heureux? Ne sentons-nous pas tous un vide à l'intérieur, que nous tentons de combler par la surconsommation de matériel? Ne sommes-nous éblouis par une vie qui nous est présenté comme étant accomplie, enviable, un modèle pour les autres, et pourtant... quelque chose cloche? Comment en sommes-nous arrivés là, nous qui sommes si intelligents?
     J'ai particulièrement aimé ce documentaire qui brosse le portrait d'aujourd'hui, sans contexte de propagandes, sans exagérations, mais surtout, j'ai trouvé qu'il était à la fois émouvant, qu'il était porteur de grand espoir et qu'il donne envie de se lever et protéger notre monde et l'humanité.
      Il y a un mouvement d'éveil mondial en ce moment, vous l'avez peut-être senti au-travers des nouvelles télévisées. Personnellement, je l'ai senti à l'intérieur de moi. Je me suis personnellement sentie me réveiller d'un état de paralysie et de « oui, mais qu'est-ce que je peux faire, moi, toute seule? rien! » Ma sortie de cette phase hypnotique a donné naissance, dans mon cas, au Dragon Vert, ce projet d'agriculture pour nourrir ma famille, nourrir les voisins, créer un écovillage, vivre autrement, en permaculture, en harmonie avec la nature, sans pour autant rejeter le progrès et la technologie.

     C'est ce que j'ai envie de faire, mais chacun, à l'échelle de sa communauté proche, que ce soit pour sa famille, son quartier ou sa ville, peut faire un geste, un projet, à sa porté, à grandeur humaine, et en inspirer d'autres. Nous n'avons pas besoin de devenir des Ghandi, ou des superhéros, car dans cette lutte pour « changer le rêve du monde nordique », chaque petit geste compte. Il faut des millions de gouttes d'eau pour faire un ruisseau; des millions de ruisseaux pour créer une rivière; des millions de rivières pour produite la grandeur de l'océan. Il faut des millions d'étoiles dans le ciel pour lui rendre toute sa majesté. Chaque petit geste compte. Chacun a son rôle à jouer. Chacun devient un fils dans une grande tapisserie finement brodée. C'est tous ensemble que nous atteignons toute notre splendeur et notre plein potentiel. Tous ensemble, nous y arriverons.
     Une Terre. Une race humaine. Un combat, pour sauver notre chez-nous.
     Il n'y aura pas de paix sur Terre, tant que nous serons en guerre contre la Terre.
     Un excellent film.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire