Pourquoi ce nom « dragon vert »?

D’où vient le symbole du Dragon Vert?

     Ma principale inspiration vient de là : resisting the green dragon, « une réponse chrétienne à l’environnementalisme radical ».
     Pourquoi ont-ils, eux, choisi le dragon? Je ne leur ai pas demandé, mais j’imagine que c’est « la bête sauvage », « l’indomptable » et probablement aussi « une personnification du démon » (en référence au combat de St-Michel contre le dragon/Satan)… ou encore « le culte de la terre/nature, encore ses païens... », « la wicca, la chasse aux sorcières n’est pas terminée »  *soupir*

Pourquoi, moi, ai-je choisi ce nom?

     Parce que le dragon, dans des cultures non chrétiennes, représente le plus souvent la force et la sagesse.
     Le dragon est une créature millénaire, tout comme l’agriculture est un savoir millénaire, et qui nous a permis de prospérer. Puis, avec l’arrivée de la technologie et des produits chimiques soi-disant révolutionnaires, en moins d’un siècle nous avons affaibli les sols à un point tel que la planète entière en est malade. Il faut retrouver les connaissances d’une agriculture millénaire en respect avec la nature.
     Il fut un temps où j'ai attendu que le gouvernement fasse quelque chose. Où je me suis plaint qu'il ne faisait rien. J'en ai assez d'attendre après les autres, après le système. Ils sont trop occupés par les élections, leur siège, leur carrière, ou parlementer. Pendant ce temps, la planète se meurt. Pendant ce temps, mes enfants respirent, mangent et vivent dans la pollution. Pendant ce temps, rien n’est fait. J'en ai assez d'écrire des nouvelles ou des romans de fantasy ou science-fiction, je veux vivre ces fictions! Je veux vivre cette vision positive du futur et je veux la partager à qui aimerait le vivre avec moi!
     Et cette créature mythique, le dragon, devient ici mon symbole, ma personnification de l’esprit de la nature. La nature, que nous avons dénaturée en essayant de la contrôler. Que nous avons vue comme sauvage, que nous avons dissociée de notre humanité. Et maintenant que nous sommes déshumanisés, ou « trop » civilisés, je crois qu’il est temps de réapprivoiser la nature, de réapprendre à vivre avec elle – elle qui est si riche, si abondante, si généreuse – si on prend le temps de la comprendre, de s’harmoniser avec elle, plutôt que de travailler contre elle.
     Il est temps de (ré)apprivoiser le Dragon Vert.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire