Idées Vertes 4: le chanvre, écologique et multiusages

    Suivant l'article «Les cures alternatives du cancer (5)» qui parle des effets médicinaux du chanvre, entre autres capable de soigner des cas de cancer, j'ai décidé de parler un peu plus en profondeur de cette plante taboue.
      Mieux connu sous son nom latin Cannabis, ou son nom commun Marijuana, le chanvre est largement connu en tant que drogue légère qui se fume. Son effet euphorique et psychotrope est dû à un des éléments de la plante, soit le tétrahydrocannabinol (ou THC), une des 483 composantes de la plante. Le THC se trouve à des concentrations différentes, selon la variété de la plante. Les consommateurs de drogues iront jusqu'à faire des sous-genres pour atteindre la plus grande concentration de THC, mais voilà à mon avis le seul côté déplaisant de la plante.
     Selon les variétés de chanvre, le THC peut être moindre, voire même presque absent, entre autres dans la variété utilisée en alimentaire (Cannabis sativa).
       J'aimerais prendre le temps d'indiquer que depuis peu, je suis une défenseure du chanvre. Je ne suis pas une droguée et je ne compte pas le devenir. Mais je suis herboriste. Et le chanvre est une plante merveilleuse.

     Selon l'histoire du chanvre et ses nombreuses utilités, le chanvre est une véritable "mauvaise herbe" qui ne nécessite aucun pesticide ni aucun produit chimique, et il pousse très rapidement.

Plante médicinale

     C'est premièrement une plante médicinale. Simplement à regarder sur Wikipédia et on peut trouver des articles comme «Cannabis médicinal» ou dans une liste des 50 plantes médicinales fondamentales de la médecine traditionnelle orientale.
     Le fumer n'est pas médicinal; c'est en fait aussi nocif que de fumer la cigarette. En herboristerie, on cherchera plutôt à faire des concentrés liquides, sous forme de tisane (je ne sais pas cependant si c'est applicable au chanvre) ou dans des solvants capables de tirer le maximum de propriétés médicinales, ainsi que de se conserver plus longtemps.
     Les solvants classiques sont des "alcools nobles", le vinaigre de cidre de pomme bio ou la glycérine végétale; on appelle ce produit une "teinture" et elle se prend en interne à raison de quelques gouttes dans un verre d'eau (les posologies varient énormément d'une teinture à l'autre). Ces gouttes remplacent les tisanes.

Produit alimentaire

     Les graines de chanvre sont comestibles et incroyablement nutritives et santé, tout comme son huile. Riche en oméga-3 et parfaitement balancé entre les oméga-3 et oméga-6, en alimentaire, le chanvre n'a pas d'effet indésirable.
     Les graines peuvent être ajoutées dans les salades, saupoudrées sur le riz, dans une soupe, dans une sauce, etc. Il faut savoir que les graines de chanvre et l'huile de chanvre sont toutes deux fragiles à la chaleur. Il faut éviter de "cuisiner" avec cette huile, mais elle peut être utilisée froide, comme garniture de salade ou pour remplacer les garnitures au beurre (exemple: le beurre que l'on met sur les pommes de terre cuites au four).
     Graines et huile sont aussi sensibles au temps et rancissent facilement. Idéalement, les conserver dans un endroit sombre et frais. Le frigo est idéal. Toutes deux devraient avoir un parfum "noisetté", proche de la graine de tournesol. Si une mauvaise odeur se dégage du pot de graine ou de la bouteille d'huile, c'est qu'elles sont rancies (et donc, bonne à jeter).


    Les huiles de plante médicinale, normalement, sont faites par macération de la plante dans une huile végétale (olive, pépin de raisin, jojoba... pour n'en nommer que quelques-unes). Celles-ci sont alors utilisées en externe, en application directe (par massage) ou entrent dans la composition d'autres produits, tels que les lotions corporelles, les baumes pour les lèvres, les savons et de nombreux autres cosmétiques naturels.
     Pour ce qui est du chanvre, elle a l'avantage de fournir elle-même sa propre huile, soit par la pression de ses graines. C'est donc une huile "authentique" comme l'huile d'olive. Elle est naturellement verte et elle est incroyable pour les produits de cosmétiques naturels et/ou fait maison, tant qu'elle n'est pas chauffée à de hautes températures. C'est une huile nourrissante, hydratante, idéale pour les peaux sèches, l'eczéma, etc.

Pâte à papier

     Ses branches sont fibreuses. Elles peuvent être transformées en pâte à papier (la première bible aurait été écrite sur une feuille de chanvre, ainsi que la déclaration de l'indépendance américaine originale).
      Le chanvre est une plante, selon les agriculteurs qui la cultivent, qui pousse facilement et rapidement. Aucun arbre ne devrait être coupé pour être transformé en pâte à papier (et surtout pas des forêts coupées à blanc! Scandale!) si davantage de chanvre était cultivé.

Fibre et textile

     La fibre de chanvre est vantée être très durable. On peut en faire de la corde et des textiles très résistants, autant, sinon plus doux que le coton.
     Lorsque j'ai magasiné pour des couches lavables, j'ai trouvé des couches de cotons, de bambous et de chanvre; les deux dernières matières, m'a-t-on vendu, sont plus absorbante que le coton, sans parler que l'industrie du coton est connue pour utiliser beaucoup de pesticides et d'OGM (voir le reportage «Le monde selon Monsanto»).

     À l'époque, on tissait les canevas (qui, en latin, signifiait fait de cannabis). Les canevas étaient des toiles très résistantes, utilisées pour les voiles de bateaux et les toiles des wagons. Aujourd'hui, on s'en sert toujours pour les toiles de peinture (peut-être faites d'une autre fibre que le chanvre).

Matériau de construction

      On le retrouve également comme matériau de construction écologique. Laine (isolant), mortier, béton de chanvre (hempconcrete), briques, les usages industriels sont multiples.


     Pour en savoir plus, voyez les articles sur Archibio, maison de chanvre, art du chanvre, ou encore, une vidéo suivante:


Biocarburant et plastique

     Si on peut faire de l'huile de chanvre, on peut le transformer en biocarburant, quoique je ne suis pas particulièrement pour les sources d'énergie à partir de matériaux "brûlés". Mais qui dit biocarburant, dit plastique. L'utilisation du chanvre, dont la culture est nettement plus écologique et rentable que l'extraction du pétrole, pourrait devenir la prochaine source de plastique.
     Il faut toutefois faire attention. Ce qui est cultivé pour devenir biocarburant ou matière plastique... prend l'espace agricole qui pourrait être utilisé pour nourrir la population. Pour obtenir de tes espaces, souvent des forêts ont été ou sont coupées à blanc. 
     Donc, solution? Ou... repousser un problème? Personnellement, je tranche pour d'autres sources d'énergie et surtout, la consommation modérée du plastique (c'est à dire, le moins possible), avec réutilisation au maximum et récupération.
     Pour terminer, une dernière vidéo (en anglais, 9 minutes) sur les usages multiples (décrits ici) du chanvre.



2 commentaires:

  1. A lire : Jack Herer - L'empereur est nu (réédition prochaine) - la bible des propriétés salvatrices du chanvre, pour la Terre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un gros merci pour cette référence! Je regarderai ça lorsque ça sortira! :)

      Supprimer