A.3) Communauté autonome du Valhalla

     Comme nous pouvons le lire sur la page « mission » du site internet du Valhalla :
« Nous croyons que beaucoup des souffrances du monde peuvent être résolues grâce à la vie en communauté. Ainsi, nous construisons la première de nombreuses communautés entièrement durable à Montréal au Canada ». 
     À Laprairie, à quinze ou vingt minutes en voiture sur la rive-sud de Montréal, pour être plus précise.

     L’initiative du Valhalla commence donc par un projet pilote de fonder un écovillage. Au cœur de l’écovillage, une vie communautaire active axée sur la permaculture, l’échange, le partage, l’épanouissement de chacun, la famille, les amis et le bon voisinage.

      Pour que l’écovillage soit réellement écologie, le Valhalla veut construire tous les bâtiments suivant le modèle architectural des Earthship, soit des bâtiments à énergie passive et autonome et qui utilisent de nombreux matériaux recyclés ou écologique pour leur construction.


     Pour en savoir plus sur les Earthship, je vous invite à lire l’article « Qu’est-ce qu’on Earthship? ».

     Mais le Valhalla, ce sera bien plus qu’un quartier avec des maisons écologiques. « Communauté » est clairement au cœur de toutes les conversations avec les membres et les fondateurs du mouvement. Le Valhalla veut enlever ce qui nous donne à tous ce sentiment de solitude, malgré le fait qu’on soit entouré d’une foule. La fondation d’un écovillage où règne une communauté d’échanges est, selon eux, la meilleure façon de retisser des liens entre nous et de réapprendre l’estime et la confiance de l’autre; un lieu où les gens se parlent et échangent entre eux.

     Le premier projet sera la construction d’une serre aquaponique inspirée par le Earthship, dès ce printemps (2013).

      Voir la campagne de financement sur la page de Kickstarter.com (en anglais).

      Voici une vidéo explicative du projet, en français:



     La construction d’un centre communautaire figure parmi les priorités des projets à court terme du Valhalla, qui compte aussi débuter sa construction cette année (2013). Un centre où les membres trouveront un gym, un centre de yoga, une maison des arts et de la musique, et bien plus encore!

      C’est bien beau l’échange, le partage, donner… ça ne change pas que le monde tourne tout de même sur l’argent! Ainsi, la structure du Valhalla est coulée sur une coopérative pour un partage équitable entre ses membres. Pour en savoir plus sur le fonctionnement de la coop, je vous invite à lire l’article « Qu’est-ce qu’une coopérative? ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire